Box domotique ou alarme ?

box domotique eedomus

Le box domotique peut remplir plusieurs fonctions. L’une d’entre elles est la sécurisation de votre logis. L’installation d’un box domotique serait-elle plus sécurisante que l’utilisation d’une alarme ? Si vous vous posez la question, ces indications vous aideront à faire un choix plus éclairé.

Box Domotique de sécurisation

Un système de sécurisation domotique inclut plusieurs types de systèmes d’alarme. Vous pouvez avoir des alarmes automatiques, des alarmes correctives ou des alarmes dissuasives.

Des conseils dans ce forum

L’alarme automatique :

Il s’agit du déclenchement d’une alerte en cas d’infraction ou en cas de situations risquées telles qu’une fuite de gaz, le déclenchement d’un incendie, une inondation. Une alerte sera envoyée aux autorités compétentes.

Le déclenchement de mesures correctives :

Dans le cas où une situation à risques est détectée, la domotique vous permet d’appliquer des mesures correctives même si vous êtes à l’extérieur de l’habitat. Le déclenchement du système anti-incendie, la fermeture des volets, des conduites d’eau ou de gaz par exemple sont des mesures correctives.

Les mesures dissuasives :

En cas d’absence prolongée, vous pouvez activer le déclenchement de mesures dissuasives comme l’allumage des lumières, l’ouverture et la fermeture des volets pour faire croire à une présence dans votre logement afin d’éloigner tout potentiel individu indélicat.

Les alarmes de sécurité

Un système d’alarme a pour mission de prévenir les intrusions et les incendies dans votre habitation en vous envoyant une alerte ou en alertant un prestataire de télésurveillance. Ces systèmes sont généralement composés de :

Découvrez un site dédié sur la box domotique ici : www.une-maison-qui-reflechit.fr

Une centrale d’alarme :

La centrale d’alarme est le cœur du système. Elle est contrôlée par une télécommande et un clavier et centralise toutes les informations envoyées par les détecteurs. Elle ne dépend pas uniquement de ces informations et peut envoyer un avertissement en cas de coupure de courant ou d’internet.

Des détecteurs :

Les détecteurs constituent les organes sensoriels du système de sécurité. Comme leur nom l’indique, ils perçoivent tous les stimuli pour lesquels ils ont été conçus et transmettent l’information à la centrale.

Les détecteurs de chaleurs percevront les variations de température tandis que les détecteurs de mouvement ne percevront que la différence entre un état statique et son opposé.

Article suivant : Piles rechargeables : galère ou économie ?

Un transmetteur :

Le transmetteur joue juste le rôle de conducteur dans le système. Il apporte vers la centrale les informations des détecteurs.

Un signal sonore :

Le signal sonore est déclenché par la centrale une fois que les transmetteurs ont délivré l’information de la menace identifiée par les détecteurs. Il peut être interne (pour avertir les habitants de la maison) ou externe (avertir le voisinage ou un centre de contrôle).

Que vous choisissiez un système domotique ou un système d’alarme conventionnel, il est tout aussi important de veiller à ce qu’il soit équipé d’un système antibrouillages. Les brouilleurs GSM sont de plus en plus courants, mais détectables par les systèmes plus modernes. Dans le cas d’espèce, le système pourra se défendre en changeant automatiquement le canal de communication utilisé pour envoyer une alerte.

Toutefois, nous vous recommandons d’équiper votre logis d’un système domotique pour bénéficier des nombreuses options qu’ils offrent en plus de la sécurité.