Comment faire tomber la température du corps

guide d'achat thermomère frontal

Lorsque vous sentez votre corps ou celui de votre enfant se réchauffer excessivement, prenez le soin de relever la température corporelle à l’aide d’un thermomètre. Si vous obtenez une mesure anormale, il n’y a pas encore de quoi s’affoler. Il s’agit certainement d’une montée de fièvre.

A cet effet, il est important de rappeler que prise singulièrement, une fièvre constitue généralement un moyen de défense de votre système immunitaire. Gardez donc votre sérénité et suivez ces différentes prescriptions.

Chez l’adulte

Pour faire baisser votre propre température ou celle d’un proche adulte, vous devriez adopter certains comportements puis un régime alimentaire spécial.

Les actions

Les différentes actions tendent principalement à refroidir votre corps. Ainsi, commencez par prendre un bain d’eau chaude ou tiède. Détendez-vous pour permettre à la température de l’eau qui se refroidit progressivement de refroidie ipso facto celle de votre corps. Ressortez de la baignoire lorsque vous sentirez l’eau assez froide pour ne pas faire redescendre excessivement votre température.

Ensuite, une fois sorti de l’eau, trempez une ou deux serviettes d’eau froide. Apposez celles-ci légèrement mouillées sur votre tête et vos poignets. Recommencez quand les serviettes seront trop chaudes.

L’alimentation

En cas de fièvre, le but est de chercher à s’hydrater. Il vous faut donc prendre suffisamment d’aliments liquides. Préférez ainsi une soupe riche en protéines aux repas gras et consistants.

Aussi, buvez beaucoup d’eau, de jus de fruits riches en vitamine C comme l’orange, le citron, ou alors des boissons énergisantes/pour sportifs. Vous pourriez également consommer ces fruits sains tels que la pastèque, le raisin ou le melon. Enfin, concoctez-vous et buvez souvent une tisane de plantes.

Pensez à vous reposer suffisamment et assurez-vous de réellement dormir.

L’ultime recommandation

Si malgré toutes ces précautions, votre température ne redescend pas au bout de 48 à 72 h et que votre état ne fait qu’empirer, faites appel à votre médecin.

Chez l’enfant

Lorsque votre enfant fait une fièvre, il y a quelques gestes que vous devez adopter, mais qui n’excluent pas la consultation d’un professionnel.

Les premiers gestes

Le premier réflexe que vous devez avoir est de le déplacer et de le conserver dans une pièce quelque peu fraîche et aérée (sans conduit d’aération de préférence). Pensez ensuite à le débarrasser de vêtements (pas tous) ou de couvertures superflues afin d’offrir à la chaleur un moyen facile d’évacuation du corps de l’enfant.

A visualiser aussi : Comment paraître plus mince sur sa serviette ?

Puis, sachez qu’il est important d’hydrater régulièrement votre enfant. S’il en prend encore, continuez, et plus fréquemment, à le nourrir du lait maternel ou de celui que vous lui donnez habituellement. S’il est plus âgé, faites-lui alors boire de l’eau, de jus de fruits ou un mélange des deux.

Pour ce qui est de son alimentation, proposez-lui ce qu’il a pour habitude de manger. S’il en prend, tant mieux. Sinon, ne forcez pas. Le manque d’appétit peut être une manifestation de la fièvre.

Consulter un pédiatre

Vérifiez si ma fièvre de votre enfant s’accompagne d’autres signes inhabituels. C’est notamment le cas lorsqu’il montre des signes de déshydratation aiguë (malgré vos premiers gestes), d’irritation, de léthargie, de rougeurs sur la peau, de céphalée, etc.

Il est en de pareils cas judicieux de consulter votre pédiatre et suivre ses recommandations.

Consulter le comparatif meilleur thermomètre frontal