Comment nettoyage et entretenir une machine à tatouer ?

machine a tatouer

L’hygiène a un important rôle dans la qualité du tatouage offert. En réalité, le manque d’hygiène peut avoir de très lourdes conséquences sur la santé puisqu’il y a de très fortes chances que vous soyez infecté. Raison pour laquelle, il est primordial de respecter certaines règles d’hygiène.

Il en existe qui concerne le lieu où sera appliqué le tatouage qui n’est pas moins important. Néanmoins, il y en a qui sont d’une importance capitale et qui concernent particulièrement la machine à tatouer. Le nettoyage et l’entretien des matériels ayant servi pour faire un tatouage passent par la stérilisation.

Pour voir du matériel utilisés par les pros du tatouage regardez ce site

À savoir sur la stérilisation

Tout juste après avoir fini de faire un tatouage, il est fait obligation au tatoueur de commencer la procédure de la stérilisation de tout le matériel renouvelable de même que le nettoyage du matériel non renouvelable (les composants de la machine à tatouer), les serviettes sans oublier la surface sur laquelle le tatoué s’est installé. Le matériel réutilisable quant à lui est soumis à certaines étapes garantissant une bonne hygiène pour la prochaine utilisation. Comme cela a été mentionné plus haut, il s’agit d’une procédure incontournable vous permettant d’être à l’abri des risques infectieux.

Les différentes étapes de la stérilisation

Avant d’aboutir à la stérilisation, il faudra d’abord soumettre tout le matériel à un prétraitement puis à un nettoyage. Cela vous permettra de bénéficier d’une stérilisation de qualité.

Le prétraitement et le nettoyage

Pour ce qui concerne le prétraitement, elle s’effectue tout juste après le tatouage. Il faudra alors noyer dans du détergent-désinfectant tout le matériel pouvant être réutilisé. Il faudra néanmoins prendre en compte la quantité du liquide, celle du matériel à insérer sans oublier la durée d’immersion recommandée par votre fabricant. Une fois le délai écoulé, il faudra rincer abondamment avec de l’eau.

Sur ce site pleins de bon conseils venez découvrir les meilleures kit de machines à tatouer

Poursuivant le prétraitement, il faudra maintenant passer au nettoyage. Celui-ci prend en compte quatre différents éléments. Il y a le passage au détergent, suivi du brossage puis la température et pour finir le temps. Vous pourrez à cette étape vous servir d’un bac à ultrason et d’une machine à laver.

La stérilisation proprement dite

Il faut souligner dès le départ que cette phase ne concerne qu’aux outils thermorésistants puisque le procédé inclut la chaleur humide. Tout cela se passera en 20 minutes au cours desquelles tout le matériel sera soumis une température équivalente à 134 ° avant d’être séché. Après le séchage, il faudra mettre le matériel dans de bonne condition pour vous en servir la prochaine fois. Tout ce qui est thermosensible ne pourra pas être soumis à ce protocole de stérilisation. Il faudra suivre une procédure particulière.

Le conditionnement et le stockage

Le conditionnement permet de conserver les outils dans leur état stérile. Sa seule consigne, c’est d’être compatible à la stérilisation. Ensuite, il y a le stockage qui doit être fait au sein d’un local sec et propre. Faites porter au matériel une étiquette sur laquelle serait mentionné son nom pour faciliter l’identification.

A lire aussi : Les différences entre un kayak et un canoë gonflable