Longue-vue ou jumelles ? Lequel devez-vous utiliser ?

choisir longue-vue

La principale différence entre un monoculaire et une paire de jumelles est évidente. Les jumelles possèdent deux tubes d’observation, tandis que le monoculaire n’en possède qu’un seul. Mais deux tubes sont-ils toujours préférables à un seul ?

Eh bien, la réponse courte est non. Il existe de nombreuses occasions où vous préférerez probablement utiliser un monoculaire plutôt qu’une paire de jumelles. Cependant, dans le monde de l’optique, les monoculaires ont tendance à être négligés, et c’est très regrettable. Un bon monoculaire peut facilement être aussi performant que certaines des meilleures jumelles, avec quelques avantages supplémentaires.

Dans cet article, vous découvrirez les principales différences entre un monoculaire et des jumelles, les avantages et les inconvénients de chacun, et les situations dans lesquelles vous souhaiteriez utiliser l’un ou l’autre.

Voir ici si vous souhaitez trouver des tests et avis sur les longues vues

Applications

Examinons certaines des caractéristiques qui font des monoculaires un choix solide pour de nombreux utilisateurs d’optiques et plus qu’une simple “jumelle borgne”.

Les monoculaires sont plus petites et moins encombrantes que les jumelles traditionnelles, ce qui en fait un excellent choix pour une optique de grossissement à emporter. Il y a également moins de risques de les faire tomber sur quelque chose et de les endommager.

La plupart des monoculaires sont également très légères et possèdent des sangles qui vous permettent de les porter plus confortablement autour du cou. Bien que de nombreuses jumelles possèdent cette caractéristique, elles sont souvent beaucoup plus lourdes et, avec le temps, elles vous pèseront.

comment choisir un monoculaire que vous allez adorer

Objectif et prisme

L’objectif et le mécanisme d’observation d’un monoculaire utilisent souvent le prisme de Porro. Cette conception, utilisée à l’origine dans les jumelles et développée par Ignatio Porro en 1854, fonctionne sur le principe d’une lentille incurvée agissant avec un prisme.

La lentille est conçue pour capter la lumière provenant de plus grandes distances et l’amplifier, tandis que le prisme prend l’image et l’inverse. Ceci est particulièrement important car lorsque la lumière est amplifiée, l’image produite est inversée grâce à la forme de la lentille.

Ces deux mécanismes sont généralement la partie la plus coûteuse du monoculaire à produire. C’est pourquoi vous constaterez presque toujours qu’un monoculaire est moins cher qu’un jeu de binos.

Grossissement

En matière de grossissement, les monoculaires et les binos sont sur un pied d’égalité. Après tout, un monoculaire n’est que la moitié d’un jeu de jumelles. Mais le fait de regarder des objets grossis avec un seul tube de vision peut avoir certains effets.

Taille des monoculaires

L’utilisation d’un monoculaire à des fins d’observation prolongée sollicite beaucoup plus vos yeux que ne le ferait un jeu de jumelles. Comme la vision d’un œil est amplifiée et que l’autre ne l’est pas, vos yeux se fatiguent rapidement lorsque vous regardez dans un monoculaire.

C’est pourquoi un monoculaire est mieux adapté à un coup d’œil rapide qu’à une observation complète.

Lire aussi :Savoir utiliser un cuiseur riz /A quoi sert un taille-haie ? /Comment choisir un tensiomètre ?