Quel anti-inflammatoire choisir ? Stéroïdien ou Non-Stéroïdiens ?

anti inflammmatoire stéroidien ou non stéroidien

Les anti-inflammatoires se répartissent en deux grandes classes : les anti-inflammatoires stéroïdiens (ou corticoïdes) et les anti-inflammatoires non stéroïdiens (ou AINS).

L’automédication a fait que les AINS sont plus fréquents et plus connus que les glucocorticoïdes. On en vient donc à se demander s’il faut choisir un AINS ou un glucocorticoïde. Vous êtes peut-être à ce niveau de préoccupation. Voici ce que vous devez savoir !

Les informations importantes

Le choix entre AINS et glucocorticoïdes doit se baser essentiellement sur les indications de ces médicaments, ainsi que leur contre-indication. Vous ne devez pas prendre en compte des présumés soupçons de conséquences, que l’un aurait et que l’autre n’aurait pas. Les anti-inflammatoires toutes catégories confondues ont tous des effets indésirables et il existe aussi de nombreuses interactions médicamenteuses.

A examiner : https://fr.wikipedia.org/wiki/Anti-inflammatoire

D’une manière générale, les anti-inflammatoires sont des soins symptomatiques, qui n’ont pas d’effet sur la cause. Ils sont indiqués en général, quand la réaction normale de défense de l’organisme (inflammation) vient à être encombrante, notamment à cause de la douleur.

Les indications AINS

D’après la classification de l’Organisation mondiale pour la Santé, Les AINS sont des médicaments antalgiques de niveau 1. Ils ont plusieurs propriétés à savoir analgésique, anti-inflammatoire, fébrifuge. Ils interviennent dans le traitement de plusieurs maladies notamment dans les cas d’inflammation.

Même lorsque l’inflammation atteint un niveau critique, les AINS sont particulièrement opérants, ce qui justifie leur usage en rhumatologie, hématologie, gynécologie, pour l’arthrose et autre. Ils sont donc utilisés généralement pour leur action antalgique.

Comme tout médicament, ils présentent des effets indésirables. Ainsi, il est préconisé d’utiliser les AINS qui possèdent une autorisation de mise sur le marché, spécifiquement pour leur effet antalgique.

Les indications glucocorticoïdes

Les glucocorticoïdes sont appropriés dans la prévention des expressions de l’inflammation où leur utilisation a pour but de diminuer la manifestation physiologique du mal sur l’œdème et le trismus. Cependant, leur action antalgique est si faible qu’on les associe avec d’autres médicaments typiquement antalgiques. Ceci, étant donné que l’association glucocorticoïdes-AINS est proscrite.

Il n’existe pas de supériorité d’action entre les molécules elles-mêmes, mais une différence d’efficacité de traitement peut intervenir du fait des modalités d’utilisation. Les glucocorticoïdes eux sont employés pour leur capacité de réduction du trismus, leurs propriétés antalgiques et leur action anti-œdémateuse.

Les précautions d’emploi des AINS

L’emploi d’AINS est proscrit chez un patient âgé de plus de 65 ans, un patient qui a des problèmes d’insuffisance rénale fonctionnelle, un patient qui a des antécédents de maladie intestinale.

A considérer aussi : Comment faire tomber la température du corps ?

Précautions d’emploi des glucocorticoïdes

La prise de glucocorticoïdes est contre-indiquée chez des patients trop sensibles aux constituants, dans les cas d’infection et de maladies induites pas les virus et aussi dans des cas de traitement faisant intervenir un vaccin vivant.

Pendant que les AINS sont utilisés pour leur action antalgique la plupart du temps, les glucocorticoïdes eux sont utilisés pour leur capacité à lutter contre les œdèmes et à réduire le trismus.

Utiliser un AINS ou un glucocorticoïde revient donc à savoir au préalable ce pour quoi on souhaite l’utiliser. Dans l’un ou l’autre des cas, il faudra respecter indications et contre-indications, posologie et précautions d’emploi, sans oublier les problèmes d’interactions médicamenteuses.

Voir la page informative anti inflammatoire sans ordonnance