Se procurer son propre blender

Il existe des centaines de modèles de blenders qui peuvent être classés en trois types principaux, notamment les blenders conventionnels, les blenders à immersion et les blenders personnels.

Choses à considérer avant d’acheter

Voici quelques points que vous devez garder à l’esprit lorsque vous recherchez un mixeur.

  • Espace de travail

Les blenders conventionnels sont plus volumineux et offrent plus de volume et de puissance, mais ils pourraient ne pas rentrer sous votre armoire. Les blenders personnels ne prennent pas autant d’espace, car ils sont plus courts. Les blenders à immersion sont des appareils portatifs compacts qui peuvent être rangés dans un tiroir lorsqu’ils ne sont pas utilisés.

  • Puissance

Les blenders avec des moteurs plus puissants fonctionnent plus rapidement et produisent des résultats de mélange plus fins. Les blenders, avec ces moteurs puissants et efficaces de 1 500 watts et jusqu’à 2-3 CV, peuvent écraser la glace en neige. Les blenders de puissance moyenne avec des moteurs de 1 100 watts peuvent broyer la glace ou broyer les noix assez bien.

  • Vitesse

Les blenders conventionnels et à immersion ont généralement plusieurs vitesses, car ils sont également conçus pour aider à la cuisson. Les blenders personnels ont une vitesse et la possibilité de pulser ou de fonctionner en continu. Certains modèles sont livrés avec des préréglages supplémentaires, qui sont des combinaisons de vitesses et d’heures spécifiques.

  • Pichet

Les pichets du blender chauffant sont généralement en verre et en plastique. Le verre, en général, est moins cher et assez décent.

  • Facilité de nettoyage

Les blenders de conception conventionnelle peuvent s’autonettoyer assez efficacement. Avec les blenders personnels ou les modèles qui ne prennent pas vraiment en charge l’auto nettoyage.

  • Prix

À 50 euros, vous trouverez de nombreux modèles personnels et d’immersion abordables. De 100 euros à 200 euros, vous verrez plus de blenders conventionnels de qualité moyenne, peut-être avec un ensemble d’accessoires plus important. Les modèles conventionnels haut de gamme apparaissent plus fréquemment dans la gamme 200 à 400 euros, certains dépassant 500 euros. Ils sont mieux construits et leurs moteurs sont plus résistants.

Se trouver un blender adéquat dépend aujourd’hui des besoins de chacun, de son budget, mais aussi de sa fréquence d’utilisation. Ce qui devrait vite se déterminer.

Lire : Pourquoi avoir un gaufrier chez soi ?/ Que faire avec un multicuiseur ?